La Cerisaie

La toiture...la tuile!! - Août 2008- 5

Nous voici donc au moment d'attaquer la toiture...

pour commencer détuiler, délatter et là 1ère mauvaise surprise des travaux, une dizaine de chevrons sont attaqués en partie basse sur les derniers 50 cms...

pourtant ces dégâts ne proviennent pas de cricricri ou de bzbzbz, la raison est toute autre...
La maison était inhabitée pendant des années ou du moins habitée seulement le week end, du coup certains petits dégâts anodins n'ont pas été détectés. En cause, le pare neige. Suite au poids de la neige (et des années) ce dernier a quelque peu fléchi sous le poids des paquets de neige jusqu'à casser les tuiles à l'endroit des pattes de fixation, elles-mêmes clouées sur les chevrons...


 Résultat: pendant des années, l'eau s'est infiltrée entre les fissures des tuiles cassées, coulant sur les chevrons, et moississant le dessus du chevron... la photo ci-dessous est le résultat d'un des chevrons après avoir gratté la moissisure...

Du coup c'est la grosse merde, coup de bigo au charpentier qui fera les travaux de modification de charpente (le seul professionnel qui devrait intervenir pour la rénovation) pour réaliser au plus vite des chevrons neufs...visite du pro, prise du charpentier de l'empreinte du chevron. Ces derniers ne seront pas échangés jusqu'à la faîtière, étant donné que ce n'est que les derniers 50cms du chevron qui sont attaqués, mais mis en place à côté du chevron malade de l'extrémité basse du chevron jusqu'à un peu au-dessus de la panne intermédiaire, puis cloués sur cette dernière ainsi que sur sa cousine sablière...quant au bout malade il s'est expliqué avec ma copine hilti (la tronçonneuse), qui l'a coupé à ras, juste sous la panne sablière...ci-dessous la mise en place des chevrons avec l'ami Maurice (de Nice) et le père Franzi...

Sinon niveau sécurité du chantier j'ai pu vérifier le bon fonctionnement de mon matériel d'escalade... bah oui tout au début du délattage la double latte inférieure moisie elle aussi par les infiltrations d'eau a cédé sous mes pieds et v'la ti pas que j'me retrouve suspendu au dessus des amas de lattes , lambris et leurs clous démontés juste avant...pour un peu votre rédacteur aurait été transformé en fakir!!!  Du coup les 300 euros investis chez àfondlaforme m'ont subitement paru avoir été une dépense tout à fait utile et amortie!!!


11/10/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres